top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurDavid Bultreys

Indépendants : un bureau à domicile ?



Si vous êtes indépendant et que vous utilisez une partie de votre logement privé comme bureau professionnel, vous pouvez déduire certains frais :

  • les loyers ;

  • les consommations (eau, gaz, électricité, mazout, chauffage, ...) ;

  • le matériel de bureau (ordinateur, imprimante, bureau, chaise, ...) ;

  • les assurances et taxes (assurance incendie, précompte immobilier, taxes communales, ...) ;

  • ...


Remarques :

  1. les dépenses mentionnées ci-dessus peuvent uniquement être déduites sur base du pourcentage d'utilisation professionnelle réelle. Celui-ci peut être calculé selon le taux d'occupation professionnel réel, sur base du taux que représente la surface du bureau dans le logement (m² bureau/m² maison), ... ;

  2. dans la majorité des cas, les baux locatifs interdisent que vous exerciez une activité professionnelle dans votre logement. Il est préférable de vous renseigner auprès de votre propriétaire avant de déduire la partie professionnelle de votre loyer.



Attention, à partir de l'exercice d'imposition 2024 (revenus 2023), les loyers payés par le locataire devront obligatoirement être déclarés sous peine de refus de déductibilité.




Comments


bottom of page