top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurDavid Bultreys

Le congé de naissance passe à 20 jours en 2023

Dernière mise à jour : 8 déc. 2023



  1. Personnes éligibles :

Le congé de naissance est applicable aux travailleurs suivants :

  • Le père biologique de l’enfant, à condition que la filiation soit établie ;

  • Le coparent, qui peut être la partenaire (co-maman) de la mère de l’enfant ou le partenaire cohabitant avec la mère dans une relation hétérosexuelle, à condition que la filiation ne soit pas établie.


  1. Durée du congé :

Pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2021, le travailleur a droit à un maximum de 15 jours de congé. Pour les naissances à partir du 1er janvier 2023, ce droit est étendu à 20 jours maximum. Ces jours peuvent être pris dans les quatre mois suivant la date de l’accouchement, et pas nécessairement d’un seul tenant. Il n’est pas non plus obligatoire de prendre l’intégralité de ce congé. Note : Les travailleurs à temps partiel ont le même nombre de jours de congé que ceux à temps plein, et le congé de naissance doit être pris en jours entiers.


  1. Rémunération :

Pendant les trois premiers jours, le travailleur reçoit sa rémunération habituelle, qui est à la charge de l’employeur. À partir du quatrième jour, il reçoit une indemnité de la mutuelle, qui correspond à 82% de sa rémunération.

コメント


bottom of page